Histoire et patrimoine

À deux kilomètres du petit village d’Austin, le visiteur trouvera un havre de paix peu commun : l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac. Dans ce monastère vivent une cinquantaine de religieux dont la vie quotidienne est régie par la règle monastique rédigée par saint Benoît de Nursie (480 – 547), d’où leur appellation de «bénédictins». Les membres de cette communauté mènent une vie contemplative centrée sur la recherche de Dieu, la prière et le travail. En plus de leurs travaux manuels et de toutes les tâches requises par l’entretien de leur propriété, les moines mènent une vie religieuse intense, se réunissant à sept reprises au cours de la journée pour célébrer divers offices auxquels peut assister le public. Les Bénédictins tiennent une hôtellerie, font l’élevage de bovins charolais et exploitent deux vastes vergers (production de compote et de cidre) ainsi qu’une fromagerie dont les produits sont distribués à grande échelle.

En 1912, Dom Paul Vannier débarquait au Canada en vue de trouver un nouveau site pour les membres de sa congrégation chassés de leur abbaye de Normandie, en France. En décembre de la même année, six mois après son arrivée, Dom Vannier achetait le terrain et les petits bâtiments de bois qui deviendraient l’abbaye. La pauvreté, l’isolement, l’ampleur des travaux à exécuter et le nombre limité de religieux rendirent très difficiles les premières années du monastère. En 1935, après 23 années d’existence, le monastère obtenait le statut de prieuré conventuel, ce qui en faisait une maison autonome. En janvier 1938, on décidait la construction du présent monastère. Dom Paul Bellot, bénédictin de l’abbaye française de Solesmes et architecte réputé, accepta le défi de tracer les plans du nouvel édifice. Après deux ans de travaux, les bâtiments érigés avec du granit de la région furent bénis le 11 juillet 1941. On transforma alors une partie du premier monastère en hôtellerie pour recevoir les nombreux hôtes venus chercher paix, recueillement et prière.

Durant l’abbatiat de Dom Odule Sylvain, on construisit, de 1955 à 1962, l’hôtellerie, la crypte de l’église et le clocher. Les plans furent tracés par Dom Claude-Marie Côté, moine architecte et disciple de Dom Bellot. Enfin, de 1990 à 1994, on édifie l’église abbatiale suivant les plans de Dan Hanganu.

 

Voyez ici une capsule produite par Télé-Québec – La Fabrique culturelle sur l’Abbaye St-Benoit-du-Lac :

http://www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/3862/atteindre-l-humilite

Source des données

Population permanente et superficie :

Données provenant du MAMROT – Décret du gouvernement (décret 1125-2015 du 16 décembre 2015)

Population saisonnière :

Sommaire des rôles d’évaluation – Septembre 2015 pour exercice financier de 2016 (population estimée en multipliant 2,8 par le nombre de propriétés de villégiature)

Saint-Benoît-du-Lac

Abbaye St-Benoît
St-Benoît-du-Lac (Québec)  J0B 2M0
Téléphone : 819 843-4080
Télécopieur : 819 868-1861
Courriel :abbaye@st-benoit-du-lac.com
Site web : www.st-benoit-du-lac.com

Maire : Dom Luc Lamontagne
Secrétaire-trésorier : Charles Gilman
Superficie : 2,27 km²
Population permanente : 48
% de la population de la MRC : 0,1 %