gestion-des-matieres-residuellesProgramme ICI ON RECYCLE! : le Centre d’Aide aux Entreprises Memphrémagog, un exemple à suivre

Par Mélanie Desautels, MRC de Memphrémagog

Le bureau du Centre d’Aide aux Entreprises Memphrémagog (CAE) a atteint le sceau Or du programme ICI ON RECYCLE!, soit le plus haut niveau. Ce programme, qui constitue la seule attestation en gestion des matières résiduelles au Québec, permet de stimuler la mise en place de mesures de réduction à la source, de réemploi, de récupération et de valorisation des matières résiduelles.

Qu’est-ce qui a bien pu amener cette organisation, dont la mission est d’aider des PME de la région pour stimuler la création et le maintien d’emplois, à s’intéresser à la gestion des matières résiduelles? Madame Louise Paradis, directrice, nous fait part de leur cheminement, qui leur a permis de valoriser plus de 90 % des matières produites dans leur bureau.

Émanuelle Géhin de Recyc-Québec et Louise Paradis lors de la remise de l’attestation.

Émanuelle Géhin de Recyc-Québec et Louise Paradis lors de la remise de l’attestation.

MD : Qu’est-ce qui a amené votre bureau à décider d’effectuer une meilleure gestion de ses matières résiduelles?

LP : Depuis plus de 6 ans, les Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) de l’Estrie ont recruté des personnes qualifiées en développement durable afin d’accompagner les entreprises de leur territoire dans une démarche menant à l’adoption de meilleures pratiques en ce domaine. Sous leur influence, le CAE Memphrémagog s’est joint à ce mouvement. Pour nous, l’étape initiale était d’obtenir une attestation du programme ICI ON RECYCLE!. En plus de cadrer avec nos valeurs, cela nous a permis d’enrichir nos pratiques organisationnelles.

MD : Il existe différents niveaux dans le programme ICI ON RECYCLE!. Pourquoi avez-vous pris la décision d’atteindre, dès le départ, les exigences du plus haut niveau?

LP : Il faut dire que déjà, le personnel du CAE Memphrémagog avait intégré de très bonnes pratiques dans ce domaine. Par nos activités, nous recevons et traitons beaucoup de documents papier. Les informations sont analysées, traitées et ensuite déchiquetées afin d’en respecter la confidentialité. Depuis plusieurs années, nous recyclons le papier ainsi que le carton.

Pour pousser plus loin nos bonnes pratiques, nous nous sommes informés auprès de l’organisme ADDERE service-conseil des éléments à atteindre pour répondre aux exigences du programme ICI ON RECYCLE!. Nous avons ensuite procédé à la mise en place de ceux-ci via un plan de communication interne reflétant nos valeurs et responsabilisant les employés. Cela a requis un peu de travail, mais a permis de créer un sentiment de fierté auprès du personnel et du conseil d’administration.

MD : Le niveau que vous atteignez exige la tenue d’activités d’information et de sensibilisation sur la gestion responsable des matières résiduelles auprès de votre personnel ou de votre clientèle. Concrètement, en quoi consistent ces activités pour le CAE Memphrémagog?

LP : Nous avons l’avantage d’être une petite équipe, ce qui facilite le partage d’information et la participation. Pour développer les bons réflexes et nous assurer du maintien de nos bonnes habitudes, nous avons installé des fiches informatives aux endroits appropriés, procédé à l’achat de contenants avec des pictogrammes, installé des rappels dans chaque local pour réduire les besoins de chauffage et climatisation et, chaque vendredi, nous nous assurons que nos contenants soient vidés dans les bacs extérieurs appropriés. Le secret est de responsabiliser le personnel et de collaborer au maintien des bonnes pratiques afin que cela devienne un mode de fonctionnement interne.

MD : Au moins 90 % des matières résiduelles que vous générez dans votre organisation sont valorisées. Est-ce que les moyens mis en place pour atteindre ces objectifs ont nécessité plusieurs changements?

LP : Effectivement, nos matières sont valorisées à plus de 90 % via la collecte sélective et la collecte des matières organiques. Nous utilisons les services disponibles à la Ville de Magog. Nos bonnes pratiques nous amènent également à utiliser de la vaisselle et des ustensiles lavables ainsi que des linges pour éviter les papiers ou essuie-tout. En ce qui concerne le matériel informatique désuet ou le matériel utilisé pour nos opérations, nous faisons affaire avec des fournisseurs qui ont comme politique de récupérer les produits n’ayant plus de vie utile. Tout cela a nécessité quelques changements et adaptations, mais avec la collaboration de tous, cela a été possible.

MD : Quels conseils donneriez-vous à une entreprise qui désire se lancer dans ce processus?

LP : Mon conseil serait de traiter ce dossier en réalisant le tout étape par étape. Il faut également créer au sein de l’organisation un sentiment de fierté. En tant que citoyens, nous avons tous, dans notre quotidien et à la maison, développé des habitudes et des réflexes de recyclage. Avec la collaboration des employés, il s’agit simplement de les reporter dans notre environnement de travail et d’y investir les ressources de temps et un budget approprié. De plus en plus, nous sommes sensibilisés comme citoyen à bâtir l’avenir que nous voulons pour notre environnement. Une accréditation ICI ON RECYCLE! nous permet d’y participer.

Pour obtenir davantage d’information sur le programme ICI ON RECYCLE!, veuillez consulter le site Internet www.recyc-quebec.gouv.qc.ca dans la section Entreprises et organismes.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*
*

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>