developpement-durableLe bon coup de la municipalité du Canton d’Orford

Le 27 février dernier, la MRC de Memphrémagog tenait la cinquième édition de son Gala des bons coups en gestion des matières résiduelles et développement durable, visant à souligner les réalisations des entreprises et municipalités de la région dans ces domaines pour l’année 2017. La municipalité du Canton d’Orford faisait partie des organisations reconnues.

Révision du programme de mesurage et de vidange des installations septiques

La municipalité du Canton d’Orford est responsable du mesurage et de la vidange des fosses septiques sur son territoire. En 2016, le coût d’une vidange de fosse septique était de 262 $, soit un des plus élevés parmi les municipalités de la MRC. La municipalité a donc amorcé une réflexion sur la pertinence du programme en place et tenté d’identifier des pistes d’optimisation.

Un bilan du programme a été réalisé en analysant des données recueillies sur des périodes de 4 et 11 ans. La comparaison avec un scénario d’une vidange à intervalles fixes a permis de valider les avantages sur la fréquence de vidange. Une simulation économique a été réalisée pour déterminer si le programme était encore rentable, une fois les frais de mesurage pris en compte.

La municipalité a révisé chacune des étapes de son programme : méthodologie, équipement utilisé, calendrier de mesurage, règles d’appels d’offres pour les services de vidange et de transport des boues en incluant les sites potentiels de traitement des eaux usées.

L’exercice a démontré la pertinence de maintenir le mesurage annuel des fosses et de procéder à leur vidange en utilisant la méthode sélective. Au niveau environnemental, cela permet de réduire considérablement la fréquence de vidange, de diminuer les perturbations pour les microorganismes de la fosse et d’effectuer une surveillance annuelle des installations septiques. Le programme de mesurage est rentable ou peu coûteux pour une grande majorité de citoyens.

La révision des modalités de l’appel d’offres a permis de réduire les coûts de vidange et d’acheminer les boues à un site de traitement situé plus près. Les frais ont diminué de façon drastique, soit de 262 $ à 140 $.

Cet exercice a permis à la municipalité de s’arrêter pour questionner ses pratiques. Il a été possible d’apporter des améliorations majeures sans toucher à la formule du programme en place.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*
*

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>