developpement-durableGala des bons coups: Programme de gestion environnementale des fossés routiers municipaux au Canton d’Orford

Le 26 février dernier, la MRC tenait la 6e édition de son Gala des bons coups en gestion des matières résiduelles et développement durable, visant à souligner les réalisations d’entreprises, d’organismes et de municipalités de la région pour l’année 2018.

Voici le bon coup de la municipalité du Canton d’Orford qui a mis en place un programme de gestion environnementale des fossés routiers municipaux.

Dominique Robert-Dubord, de la municipalité du Canton d’Orford.

Objectif

  • Réduire au maximum l’apport de sédiments aux cours d’eau lors des interventions d’entretien des fossés routiers municipaux

Description

Le projet couvrait trois aspects:

  • La formation du personnel municipal;
  • L’achat d’équipement accélérant la reprise de la végétation des sols mis à nu;
  • L’élaboration du plan d’intervention découlant d’une caractérisation de l’ensemble des fossés municipaux.

La municipalité du Canton d’Orford a mandaté l’organisme RAPPEL pour une formation portant sur la gestion environnementale des fossés et le contrôle de l’érosion. Cette formation traitait des principes de base en matière d’érosion, des techniques indispensables à connaître en matière de contrôle de l’érosion des sols, notamment au niveau des chantiers de construction et de la gestion environnementale des fossés, du diagnostic des problèmes d’érosion et des solutions à appliquer ainsi que des aspects techniques pour la mise en place des différentes mesures de contrôle de l’érosion. L’ensemble des employés municipaux du Service des travaux publics et de l’environnement ont assisté à cette formation d’une journée.

Afin de permettre une reprise accélérée de la végétation des sols mis à nu, la municipalité s’est dotée d’un hydroensemenceur. Il s’agit d’un équipement qui permet la projection d’un mélange de semences et de cellulose qui sert de paillis et qui favorise la germination des graines et la reprise du couvert végétal. Les pousses apparaissent environ deux semaines après la mise en place. L’objectif de la municipalité est de réensemencer les surfaces dans un délai maximum de 48 heures suivant l’intervention ayant mené au retrait de la végétation.

La municipalité a mandaté le RAPPEL pour réaliser un plan d’intervention comprenant l’établissement d’un portrait global de l’état des fossés, la détermination des priorités d’intervention, une proposition de travaux correcteurs avec une estimation des coûts de ces mesures.

Résultats

L’année 2018 a permis de peaufiner nos connaissances à l’égard de l’hydroensemenceur (choix des semences, choix de la bonne cellulose, taux de pose). Le plan d’intervention, déposé en octobre 2018, permettra, sur un horizon prévu de 3 ans, de corriger les problèmes d’écoulement et d’érosion du réseau de drainage de la municipalité. Il permettra également la mise en place de mesures de rétention des sédiments grossiers. La mise sur pied d’un programme de suivi de ces mesures est prévue en 2019.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*
*

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>