cultureLa MRC de Memphrémagog contribue au projet « Les Correspondances sortent d’Eastman »

Les Correspondances d’Eastman, en collaboration avec la municipalité d’Eastman, la MRC de Memphrémagog et le Ministère de la Culture et des Communications, ont récemment dévoilé un nouveau projet : Les Correspondances sortent d’Eastman.

Ce projet propose un alliage naturel entre le livre et le spectacle, répondant ainsi à la mission première de l’organisme : offrir une vie culturelle diversifiée qui met le livre et la littérature au premier plan.

Ainsi, cinq spectacles littéraires seront offerts gratuitement à la communauté de cinq municipalités de la MRC, de février à juin 2016 :

Le poète et la femme sauvage de Claire Vigneau
19 février 2016, 18 h 45
Salle communautaire de Saint-Étienne-de-Bolton (9, rang de la Montagne)

Sous le thème d’Échos de la terre, les mots de Claire Vigneau racontent des espaces fragiles tant visibles qu’intérieurs. Ils voyagent des forêts estriennes jusqu’à la mer des îles de son enfance.

En alliant poésie et théâtralité, la parole s’entremêle parfois au tambour, au piano ou à la guitare et devient chanson, portée par les mots de Stéphane Longval. Des chansons empreintes d’une grande humanité, qui abordent la beauté des choses.
Deux univers se rencontrent, se répondent et divaguent entre les notes et les silences de Vincent Poirier.

Lectures d’Yvon Rivard et spectacle musical de Thomas Hellman
30 mars 2016, 19 h 30
Salle de concert du Centre d’arts Orford (3165, Chemin du Parc, Orford)

Sous le thème l’Amérique, Thomas Hellman offrira son spectacle Rêve américain où il raconte l’histoire américaine, de la conquête de l’Ouest à la crise des années 1930, à travers des chansons tirées du répertoire blues, folk et gospel. Il met aussi en musique des textes de plusieurs auteurs qui ont marqué l’époque. En première partie, son ancien professeur et écrivain maintes fois primé, Yvon Rivard, lira un extrait de son roman Le siècle de Jeanne dans lequel le héros rattache son propre destin à celui de l’Amérique. Vision poétique et critique de l’aventure du Nouveau-Monde, telle qu’elle se déroule depuis les forêts de la Haute Mauricie jusqu’aux plages de la Nouvelle-Angleterre : « Montréal est un chantier, le Québec, L’Amérique est un chantier dans lequel nous devons tous travailler à être de nouveau et davantage oisifs, silencieux et sauvages ».

Lectures de Tristan Malavoy-Racine et projection du film L’empreinte
22 avril 2016, 19 h
Auditorium des Tisserands de l’Espace culturel de Magog (90, rue Saint-David)

Sous le thème de mémoires autochtones, Tristan Malavoy-Racine lira des extraits de son roman Le nid de pierres, qui nous plongent dans l’imaginaire abénaquis. Envoûtant, ce premier roman de Tristan Malavoy-Racine, mêle les voix du passé et du présent. Traversé par des légendes abénaquises d’une sombre beauté, il évoque de façon magistrale tout ce qui se trame sous la surface, traçant une poignante évocation des mystères ­ la vie, la mort, l’amour, le temps ­ qui forment, malgré la sécurité mensongère que nous propose le monde actuel, les ultimes frontières de notre présence sur Terre.

Ces lectures précèderont la projection du film L’empreinte de Carole Poliquin et Yvan Dubuc. Dans ce film, Roy Dupuis découvre comment notre rencontre historique avec les Premières Nations a été déterminante dans la construction de notre identité. Elle pourrait même expliquer plusieurs caractéristiques fondamentales de notre société : l’accent mis sur le collectif, le sentiment égalitaire, le « vivre et laisser vivre », la recherche de consensus… Pourquoi alors les Canadiens français ont-ils si longtemps nié cette part d’eux-mêmes ?

CSE_WebSpectacles littéraires avec David Goudreault et Raôul Duguay
20 mai 2016, 18 h
Salle communautaire d’Austin (21, chemin Millington)

Sous le thème de Langues parlantes, cette soirée mettra en valeur les textes de deux grands poètes aux générations éloignées.

La soirée débutera par la performance de David Goudreault, romancier, slameur et premier québécois à remporter la Coupe du Monde de Poésie, qui présentera un spectacle éclaté où se mêleront profondeur et humour. Amoureux de la langue française, il partagera son amour des mots en présentant ses compositions ainsi que les poèmes ayant marqué son parcours.

Raôul Duguay, coup de cœur de L’Estrie-Montérégie 2014, l’illustre auteur, compositeur et chanteur de La Bittt à Tibi, accompagné au piano par Alain Sauvageau, interprétera quelques-uns de ses plus grands classiques entremêlés des chansons de son dernier disque J’ai soif, de même que des poèmes inédits qui feront flotter vos molécules de plaisir. Pour les férus de poésie autant que les néophytes, ces performances sauront vous faire vibrer, rire et réfléchir.

Lectures de Fanny Britt et spectacle de Louis-Jean Cormier
22 juin, 19 h 30
Cabaret Eastman (4, chemin George-Bonnallie, Eastman)

Sous le thème de Relier l’humain, Fanny Britt, sacrée écrivaine de l’année en 2013 par La Presse et Louis-Jean Cormier, phare de la musique québécoise contemporaine, présentent alternativement des lectures, des extraits et du rythme. Ralliant la poésie, la prose et la profondeur des textes littéraires qu’ils sont tous deux capables de créer, ce spectacle propose une incursion dans l’univers de deux artistes marquants de leur génération.

La programmation officielle du festival Les Correspondances d’Eastman 2016 sera dévoilée d’ici quelques mois.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*
*

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>