La MRC de Memphrémagog est reconnue pour ses paysages et ses lacs. Plus d’une quarantaine de plans d’eau parsèment son territoire. Les milieux humides occupent également une portion importante du territoire de la MRC, jouant plusieurs rôles au niveau écologique.

En 2017, le gouvernement a confié aux MRC du Québec le soin de réaliser un Plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH). La MRC a donc l’obligation de soumettre, d’ici juin 2022, son plan au ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Trois principes doivent obligatoirement être considérés par la MRC lors de la réalisation du plan régional :

  • Favoriser l’atteinte du principe d’aucune perte nette;
  • Assurer une gestion cohérente par bassin versant;
  • Tenir compte des enjeux liés aux changements climatiques.

L’objectif du PRMHH est d’amorcer une réflexion permettant d’orienter suffisamment tôt les décisions en matière de conservation et d’utilisation durable des milieux humides et hydriques. Le PRMHH permettra :

  • D’obtenir une meilleure connaissance du territoire;
  • De préserver les fonctions écologiques des milieux humides et hydriques;
  • D’identifier des milieux humides et hydriques qui représentent un intérêt;
  • De fixer des objectifs de conservation à l’égard des milieux humides et hydriques d’intérêt;
  • D’établir une stratégie de conservation et proposer des actions concrètes qui permettront d’atteindre les objectifs fixés.

5 étapes menant au plan régional

Le plan régional est élaboré sur la base d’un diagnostic environnemental, lequel se divise en cinq grandes étapes :

  1. La préparation de la démarche et l’acquisition des données;
  2. L’établissement du portrait du territoire prenant en compte le contexte de l’aménagement du territoire et le contexte environnemental;
  3. Le diagnostic des milieux humides et hydriques, permettant de prendre en compte les enjeux et d’identifier les milieux humides d’intérêt pour la conservation;
  4. L’identification des milieux humides et hydriques à protéger dans leur état, à restaurer, à créer ou pouvant être utilisés de façon durable;
  5. L’élaboration d’une stratégie de conservation, laquelle comprendra le plan d’action de la MRC et les mesures de suivi.

La démarche régionale

L’eau ne connaît pas les limites administratives. Par souci de cohérence, la MRC de Memphrémagog et l’ensemble des MRC de l’Estrie et de la Ville de Sherbrooke s’unissent afin de réaliser une portion de la démarche d’élaboration du plan régional. Cela permettra d’identifier les milieux humides et hydriques ayant une valeur inestimable au niveau estrien. La démarche régionale se basera sur une méthodologie scientifique rigoureuse, reconnue et commune pour évaluer les milieux humides et hydriques.

Pour en savoir plus sur la démarche régionale, consulter le site www.prmhh-estrie.info.

La démarche locale

En parallèle de la démarche régionale, la MRC de Memphrémagog consultera et impliquera les acteurs et intervenants du milieu pouvant être interpellés par celle-ci. L’objectif est de tenir compte des préoccupations et des enjeux pouvant émerger sur le territoire en lien avec la protection des milieux humides et hydriques. Ce sera également l’occasion de valider le portrait du territoire et de discuter des objectifs et des choix de conservation à une échelle locale.

Sur le territoire, les plans d’eau sont largement sollicités, tant à des fins de villégiature qu’à des fins récréatives, industrielles, agricoles, forestières et d’alimentation en eau potable. Ce volet local de la démarche vise à atteindre une cohabitation harmonieuse entre ces différents usages et le maintien des fonctions et des rôles écologiques des milieux humides et hydriques. Un des objectifs de la démarche locale est ainsi de s’assurer que les outils de conservation proposés dans le plan d’action soient compatibles avec le développement durable du territoire.

Comment s’impliquer

La conservation des milieux humides et hydriques est une responsabilité partagée. C’est pourquoi la démarche prévoit des rencontres de concertation, tant au niveau régional qu’au niveau local.

Davantage d’information sera dévoilée prochainement sur les moyens de consultation qui seront mis en place. Que vous soyez le représentant d’un groupe d’acteurs du milieu ou un citoyen de la MRC, vous aurez l’occasion de vous impliquer dans la démarche.

Pour en savoir plus

Hughes Ménard, coordonnateur à l’aménagement
h.menard@mrcmemphremagog.com

Mélanie Desautels, coordonnatrice au développement durable
m.desautels@mrcmemphremagog.com

Qu’est-ce qu’un milieu hydrique?

Les milieux hydriques comprennent les rivières, les ruisseaux permanents et intermittents ainsi que les lacs. L’eau recouvre les milieux hydriques la majorité du temps. Ils peuvent aussi être temporairement asséchés. De plus, les rives et les plaines inondables de ces cours d’eau et plans d’eau font aussi partie des milieux hydriques.

Qu’est-ce qu’un milieu humide?

Les milieux humides sont des lieux d’origine naturelle ou anthropique recouverts d’eau de façon permanente ou temporaire. La présence d’eau pendant une période suffisamment longue influence la nature du sol ou la composition de la végétation. Il existe plusieurs types de milieux humides (étang, marais, marécage, tourbière).