developpement-durableLe bon coup de la municipalité d’Austin

Le 27 février dernier, la MRC de Memphrémagog tenait la cinquième édition de son Gala des bons coups en gestion des matières résiduelles et développement durable, visant à souligner les réalisations des entreprises et municipalités de la région dans ces domaines pour l’année 2017.

La municipalité d’Austin a vu son projet reconnu lors de cette soirée.

 

Identification et gestion des corridors fauniques

À la suite d’une planification stratégique participative, la municipalité a mandaté plusieurs organismes pour effectuer des analyses multicritères du territoire et des relevés de terrain, afin d’approfondir ses connaissances de son milieu naturel. Plusieurs corridors fauniques reliant des massifs forestiers d’importance ont été identifiés. La validation de l’un de ces corridors a été faite afin de bien délimiter les parties du territoire servant au déplacement de la faune. À partir des résultats, la municipalité était en mesure d’intégrer ces secteurs critiques dans ses règlements d’urbanisme.

L’identification des corridors a été réalisée par l’organisme Corridor appalachien qui a identifié et cartographié des corridors théoriques et probables en fonction du positionnement des massifs forestiers non fragmentés sur le territoire.

Par la suite, la municipalité a mandaté ce même organisme pour valider, sur le terrain, le corridor situé dans le nord de la municipalité entre les monts Orford et Chagnon. Ce corridor est particulièrement critique, subissant une grande pression due aux constructions et infrastructures construites depuis les 75 dernières années, notamment l’autoroute 10, la voie ferrée, la route 112 et le gazoduc.

Avec la validation et la délimitation du corridor terminé, la municipalité a travaillé avec ses urbanistes-conseils afin d’entreprendre un découpage du territoire en zones qui tiennent compte des besoins humains et fauniques. Le plan de zonage identifie les zones de connectivité faunique. Dans ces zones, il y a des normes spécifiques applicables concernant les clôtures, en plus d’avoir des restrictions supplémentaires pour les rives et les travaux d’abattage d’arbres.

La municipalité espère voir les résultats de ces efforts et ces mesures dans les années à venir. Le résultat recherché est le maintien, la protection et la pérennisation des corridors fauniques sur son territoire afin de faciliter et favoriser le passage de la faune dans le corridor entre les monts Orford et Chagnon.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*
*

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>