developpement-durableLes différents paliers de gouvernement travaillent de concert sur le dossier du site d’enfouissement de Coventry

Le 13 janvier dernier, plusieurs élus de la région se sont rendus à Newport pour faire part, aux représentants américains, de leurs préoccupations par rapport au site d’enfouissement de Coventry.

Bien que le traitement du lixiviat à l’usine d’épuration de la ville de Newport soit arrêté pour les quatre prochaines années, la qualité de l’eau potable dans le lac Memphrémagog demeure une préoccupation constante.

Lors de cette rencontre, les différents paliers de gouvernement, fédéral, provincial et municipal, ont par ailleurs convenu de travailler de concert pour faire connaître leurs préoccupations aux instances américaines. « La MRC suit le dossier du site d’enfouissement de Coventry depuis de nombreuses années. Elle y consacre beaucoup d’énergie, de ressources et de temps. Nous sommes particulièrement satisfaits que les différents paliers gouvernementaux se concertent à ce sujet et que le dossier soit porté par d’autres instances politiques que le milieu municipal », mentionne le préfet de la MRC, M. Jacques Demers.

Les élus de la MRC présents à cette rencontre étaient Jacques Demers, préfet de la MRC de Memphrémagog, Vicki-May Hamm, mairesse de la Ville de Magog, Francine Caron-Markwell, mairesse du Canton de Stanstead, Lisette Maillé, mairesse d’Austin, Jacques Marcoux, maire du Canton de Potton et Michael Sudlow, conseiller municipal à Ogden.

Photo de couverture : Marco Bergeron.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*
*

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>