communautaireDes projets concertés pour le mieux-être de nos communautés!

C’est avec fierté que la Table de développement social Memphrémagog (TDSM), à titre d’instance de concertation locale, annonce que 240 481 $ ont été accordés à six projets concertés du territoire, pour les deux dernières années financières du Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et la participation sociale (PAGIEPS) 2018-2023, grâce à un financement issu du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS) dans le cadre des Alliances pour la solidarité, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Le PAGIEPS, lancé en décembre 2017, présente des actions concrètes pour bâtir une société plus inclusive, solidaire et marquée par la justice sociale. Avec le financement attribué à la mesure des Alliances pour la solidarité dans le cadre de ce Plan, le gouvernement réitère sa confiance envers les acteurs locaux et régionaux pour cibler les besoins et les priorités d’action de leur milieu en matière de lutte contre la pauvreté et d’exclusion sociale.

« Les projets mis sur pied par les acteurs locaux et régionaux dans le cadre des Alliances pour la solidarité contribuent concrètement à tisser un filet social fort et inclusif au sein de la communauté estrienne. En ce sens, la Table de développement social Memphrémagog est la mieux placée pour définir les projets adaptés à la réalité de la MRC et pour offrir de l’aide là où elle sera réellement utile. Dans le contexte actuel, il est important, plus que jamais, de s’unir pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale et permettre à chacune et chacun d’avoir sa place dans la société québécoise, que je souhaite égalitaire pour tous », souligne M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

Les six projets retenus viennent répondre à l’ensemble de ces priorités :

  • En jumelant le savoir-faire de l’Équipe Ressources Relais (ÉRR) auprès de la clientèle anglophone et celui de l’UMIC (Unité mobile d’intervention communautaire) qui permet aux ressources communautaires d’être présentes sur le terrain, le projet Équipe Ressources Relais – Travail de milieu a pour objectif de rejoindre un plus grand nombre de clientèles anglophones sur son territoire et de les amener à fréquenter et utiliser les ressources communautaires de manière durable. L’organisme Han-Droits, promoteur du projet, s’est vu attribuer 67 127 $ pour mener à terme ce mandat.
  • Solidarité logement, projet porté par le Centre des femmes Memphrémagog, offrira de l’hébergement temporaire pour les personnes en situation de crise résidentielle et à risque d’itinérance sur le territoire de la MRC de Memphrémagog. De plus, afin de soutenir le besoin de sécurité que vivent ces personnes et de leur permettre de se déposer dans un endroit calme et sain, l’accompagnement d’un intervenant ou d’une intervenante leur sera offert tout au long du séjour. Le projet recevra 61 826 $ pour accueillir et soutenir hommes, femmes et enfants dans deux appartements au cours des deux prochaines années.
  • Le projet Espace-Ressources, du promoteur Villa Pierrot, vise à offrir des services de soutien pour faciliter l’intégration sociale, citoyenne, scolaire et professionnelle à un plus grand bassin de mères monoparentales de la MRC de Memphrémagog. Ce nouvel espace sera un milieu de vie unique, propice à l’expérimentation de nouvelles alternatives et de nouvelles méthodes de travail pour répondre aux enjeux sociaux vécus par les jeunes femmes monoparentales francophones et anglophones de la région. Un montant de 32 438 $ s’ajoutera aux 16 875 $ consentis par le FQIS en 2020.
  • Le projet Deuxième chance, dont le promoteur est Phelps Aide, permettra à des jeunes de la communauté de Stanstead de bénéficier de tutorat individualisé, pendant l’été, afin d’améliorer leur réussite scolaire et d’augmenter leur potentiel de diplomation. Implanté une première fois à l’été 2020, l’initiative a démontré des résultats convaincants. Le projet recevra donc 31 027 $ pour la poursuite de ses activités au cours des étés 2021 et 2022.
  • Le Projet Développement et intégration d’un volet santé mentale, dont le promoteur est le Centre d’éco-initiatives populaires (Cépop), permettra la recherche, la création, le développement et l’intégration de contenu en santé mentale qui sera offert par l’organisme dans le cadre de leurs divers programmes de formation. Par ce nouveau contenu, le Cépop souhaite sensibiliser ses participants aux différents troubles de santé mentale et favoriser leur retour et leur maintien dans la vie active. Le projet a obtenu 28 056 $ pour sa réalisation.
  • Enfin, l’initiative intitulée Mentorat intergénérationnel, du promoteur Les Grands Frères et Grandes Sœurs de l’Estrie, a pour mission de créer des jumelages intergénérationnels entre des jeunes âgés de 7 à 17 ans et des mentors âgés de 55 ans et plus. Le développement de relations significatives entre mentors et mentorés permettra de réduire l’isolement pour chacune de ces générations, d’améliorer les aptitudes sociales et affectives des jeunes, ainsi que d’augmenter l’engagement de ces derniers dans leurs études et dans leur préparation à l’emploi. Un montant de 20 007 $ s’ajoutera aux 18 375 $ consentis par le FQIS en 2020.

Sur le territoire, la MRC de Memphrémagog assure la gestion de l’enveloppe pour les projets provenant du FQIS, fonds institué par la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. C’est aussi la MRC qui a donné à la Table de développement social Memphrémagog le mandat d’agir comme instance de concertation locale et d’assurer le déploiement de l’Alliance pour la solidarité sur le territoire de la MRC.

Ainsi, une fois le portrait socio-démographique du territoire partagé, les partenaires intéressés et impliqués dans le développement social de la région (organismes communautaires, représentants du réseau de la santé et des services sociaux, de l’éducation, de l’employabilité, élus municipaux) ont établi, ensemble, les priorités locales pour la durée du mandat :

  • Assurer l’accès aux services;
  • Développer des services qui répondent aux besoins spécifiques des clientèles (dont les anglophones, les aînés, les jeunes);
  • Améliorer la santé mentale des gens de notre MRC;
  • Favoriser la diplomation.

Toute cette démarche et l’implication des divers organismes et des organisations témoignent d’une volonté commune, affirmée, de contribuer à la lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale chez nous.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués *

*
*

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>